International - Fouille des téléphones à la douane chinoise (Quelles sont les précautions à prendre ?)

Léo

Administrator
Membre du personnel
#1
1569454826922.png

Les citoyens hongkongais ainsi que des visiteurs étrangers traversant la frontière vers la Chine ont été avertis, il est très fortement conseillé d’effacer préalablement toute photo ou contenu en rapport avec les manifestations qui se tiennent actuellement sur l’ancien territoire britannique. Les autorités douanières effectuent des fouilles dans les téléphones et certaines personnes en possession de telles données ont été mises aux arrêts et subissent depuis une détention prolongée et des interrogatoires. Début Août, un homme a été arrêté, questionné plusieurs heures durant, et soumis à des prélèvements sanguins car une douzaine de photos des oppositions entre les manifestants et la police ont été retrouvées dans son portable.

1569454781004.png

A Hong Kong, plusieurs appels ont été lancés afin d’alerter les personnes ayant pris part aux protestations. La consigne de rigueur étant de doubler sa vigilance et d’effacer tout contenu compromettant si ces derniers souhaitent pénétrer sur le continent. Du côté chinois, les forces de l’ordre ont carte blanche pour stopper, fouiller, interroger, ou arrêter toute personne suspecte.

1569454781457.png

De nombreux citoyens ont exprimé leur inquiétude au sujet des moyens de protéger leurs informations personnelles et de s’assurer que les photos qu’ils ont prises ne leur attirent pas d’ennuis. La première règle est de supprimer ou de cacher les photos, vidéos et messages « politiquement incorrect ». Les utilisateurs d’iPhones et autres supports IOS peuvent masquer les contenus désirés. Ceux-ci n’apparaîtront alors que dans le dossier « caché » dans l’application photo et non le dossier par défaut « pellicule ». La plupart du temps, les douaniers ne s’embêtent pas à aller chercher plus loin. De plus la forte affluence aux frontières force les agents à se limiter à des fouilles aléatoires. Un autre moyen est, d’effectuer une sauvegarde sur votre Cloud et de supprimer temporairement le contenu sensible. Les appareils Android offrent une fonction similaire et des applications tiers permettent la protection par un mot de passe de certaines photos.

Opter pour un code PIN ou mot de passe plutôt qu’une identification biométrique (reconnaissance digitale ou faciale) est également conseillé. Pour une sécurité supplémentaire vous pouvez enfin changer le langage par défaut de votre téléphone et vous déconnecter des réseaux sociaux (Facebook, WeChat, Instagram, Twitter, Whatsapp,…)

La meilleure solution, pour éviter tout problème, reste toutefois de se munir d’un second téléphone ne contenant rien susceptible de vous nuire et de laisser votre téléphone principal chez vous lorsque vous vous rendez en territoire chinois.

1569454781608.png

Rappelons qu’en Juillet la presse internationale avait déjà alerté sur l’installation de virus espions sur les téléphones de touristes, par les autorités douanières chinoises.

« Le système vérifie si les touristes ne sont pas en possession de l’un des 73 000 fichiers (images, vidéos, sons, documents) interdits par le gouvernement. Parmi eux : des instructions pour fabriquer des armes ou faire dérailler un train, des publications de l’Etat islamique, mais aussi des pages d’un dictionnaire arabe, des citations du Coran, des photos du dalaï-lama (que la Chine considère comme un dangereux séparatiste), et même une chanson d’un groupe japonais de heavy metal, Unholy Grace, dont l’un des titres est baptisé Taiwan : Another China. » - Le Monde, 03/07/2019.

Sources :
Asia Times - Visitors to China warned about phone checks
Le Monde - Des douaniers chinois installent une appli de surveillance sur le smartphone des touristes
 

Fichiers joints

Dernière édition:
Haut