Le quota d'étrangers dans les entreprises de service va diminuer les prochaines années

McNulty

Fondateur
Membre du personnel
#1
1550536242204.png


Dans la déclaration publique du ministère des finances Singapouriens du mois de février 2019, parmi les nombreuses mesures annoncées, l'une risque d'inquiéter les entreprises étrangères établies localement. Dans un souci de réduire la dépendance des entreprises de services sur la main d'oeuvre étrangère, le gouvernement a annoncé:
  • Une baisse du DRC ("dependency ratio ceiling", qui détermine le nombre d'étrangers qui peuvent être embauchés à temps plein comparé au nombre de locaux) de 40% actuellement à 38% dès le 1er janvier 2020
  • Le DRC passera de 38% à 35% dès le 1er janvier 2021
  • Le nombre d'employés étrangers en S-Pass va passer de 15% actuellement à 13% en 2020, et 10% en 2021
Les entreprises des autres secteurs ne sont pas concernées par ces mesures, comme d'habitude.
4. RÉDUIRE LA DÉPENDANCE À L'ÉGARD DES TRAVAILLEURS ÉTRANGERS DANS LE SECTEUR DES SERVICES

Afin de mieux gérer la croissance de la main-d'œuvre dans le secteur des services, le quota de main-d'œuvre pour ce secteur sera réduit en deux étapes à compter de l'année prochaine.

Le plafond du ratio de dépendance (DRC) - un quota fixant le nombre maximum de travailleurs étrangers qu'une entreprise peut embaucher pour chaque travailleur local à plein temps qu'elle emploie - sera abaissé de 40 pour cent à 38 pour cent le 1er janvier prochain.

Ce taux sera de nouveau abaissé à 35 % le 1er janvier 2021.

Le resserrement du ratio imposera également un plafond au nombre de détenteurs de laissez-passer S que les entreprises pourront embaucher au cours des deux prochaines années - de 15 % actuellement à 13 % le 1er janvier de l'an prochain et à 10 % le 1er janvier 2021.

La RDC restera inchangée pour d'autres secteurs, tels que la construction, la transformation et les chantiers navals maritimes.

Pour aider les entreprises à s'adapter à ces changements à la politique étrangère sur la main-d'œuvre, le gouvernement prolongera de trois ans, soit jusqu'au 31 mars 2023, la subvention au développement des entreprises.

La subvention, qui a été annoncée dans le budget de l'an dernier, offre aux entreprises locales jusqu'à 70 % du financement gouvernemental pour entreprendre des projets de croissance et de transformation.

La portée de la subvention pour les solutions de productivité sera également élargie pour couvrir jusqu'à 70 % des frais de formation.

Les taux de prélèvement pour les travailleurs étrangers dans les secteurs des chantiers navals maritimes et de la transformation seront reportés.
Source: Singapore Budget 2019: 10 things to know, from Bicentennial Bonus to Merdeka Generation Package
 
Haut