Mobike à Singapour: c'est déjà fini!

McNulty

Fondateur
Membre du personnel
#1
1552451615445.png


Après OFO et oBike, c'est au tour de Mobike de quitter Singapour! Le 12 mars, une annonce de la compagnie de partage de vélos indique que Mobike arrête ses opérations à Singapour à effet immédiat. Mobike était le plus gros opérateur de vélos partagés à Singapour avec une licence valable pour 25 000 vélos.

Mobike a déposé une demande lundi (11 mars) pour obtenir l'autorisation de remettre sa licence de vélo en libre-service à Singapour, a confirmé la Land Transport Authority (LTA).

En vertu de la Loi sur les places de stationnement, un permis de vélo en libre-service ne peut être remis qu'avec le consentement écrit de la LTA.

S'adressant aux médias locaux, LTA a déclaré aujourd'hui (12 mars) qu'elle " évalue la demande de Mobike et travaillera avec l'entreprise pour s'assurer qu'elle a pleinement exploré toutes les options, y compris sa proposition de transférer les actifs ou opérations existants aux licenciés existants, afin de minimiser leur impact pour les consommateurs.
Il semblerait que d'autres pays d'Asie doivent subir le même sort que Singapour. Pour autant, Mobike ne ferme pas ses portes à l'international, le groupe a indiqué poursuivre ses efforts de développement dans certaines régions, contrairement à OFO qui est en passe de déposer le bilan. Suite au départ de Mobike, les options à Singapour seront réduites, il ne restera plus que quelques opérateurs locaux: SG Bike, Anywheel, Grabcycle et Qiqi Zhixian.

En conclusion: si vous avez une caution chez Mobike nous vous conseillons fortement de la retirer rapidement avant qu'il ne soit trop tard!

Source: The end of a life cycle? Mobike calls it quits in Singapore
 

Angelo59

New member
#2
ffff il reste plus rien c'est lourd c'etait bien pratique!
bon en meme temsp quand tu vois les cimetieres a velo des fois on se dit que ca sera pas plus mal
 
Haut