L'éveil de Singapour face au changement climatique

McNulty

Fondateur
Membre du personnel
#1
Il n'échappe à personne ici que la société Singapourienne n'est pas encore tout à fait au point en matière d'écologie, avec les sacs plastiques à gogo dans les supermarchés, les plastiques "single-use" dans les food courts et restaurants, l'absence de tri des déchets, les piscines dans tous les condos, et on en passe et des meilleures.

1569721871880.png


A tel point que lorsque Greta Thunberg fait son discours à l'ONU il y a quelques jours, les réactions de certains locaux sont surprenamment vives (lire cet article pour s'en rendre compte). Une pluie d'insulte et de réactions négatives tombe sur les réseaux sociaux, entièrement focalisée sur la forme et démontrant une absence de préoccupation vis à vis du fond. Alors, les Singapouriens ne se préoccupent-ils pas du changement climatique? On est bien ici, au chaud, à se rafraichir à la clim, ou à la piscine, alors qu'est-ce que quelques degrés de plus vont y faire?

Et pourtant, le 27 septembre dernier, le Premier Ministre Lee Hsien Long faisait lui aussi une déclaration à l'assemblée générale de l'ONU (en vidéo ici). Il y déclare que sur l'année précédente, les mois qui sont habituellement les plus froids de l'année (correspondant à l'hiver en France) sont désormais plus chauds que les mois d'été d'il y a quelques décennies.

Le graphique de ShowYourStripes montre l'évolution de la température moyenne de 1901 à 2018:

1569722524243.png

Contrastant avec le relatif immobilisme qu'on peut constater localement, le discours de Lee Hsien Long révèle les inquiétudes du gouvernement vis à vis de l'impact du réchauffement climatique sur le pays:
"Ce n'est pas seulement que tout le monde aura besoin d'air conditionné, mais il y a des implications pour les maladies, pour la durabilité de l'eau, pour la nourriture, pour la sécheresse. (...) Ce sont toutes des conséquences très importantes où tout l'écosystème est radicalement modifié et toutes les adaptations [au changement climatique] que les êtres humains ont faites sont bouleversées." déclare le Premier Ministre à l'ONU.

Conscient de la marge de manoeuvre limitée et de l'impact réduit d'éventuels changements que le gouvernement imposerait localement, Singapour s'en remet à son potentiel d'influence internationale que lui permet son excellente réputation en matière économique, d'éducation, et d'urbanisme. Verrons-nous néanmoins des changements concrets s'installer dans les prochaines années dans nos modes de vie et de consommation?

Source: Mothership
 

Fichiers joints

L

Lolo

Invité
#2
1901 a 2018..ca fait 118 ans..a l echelle terrestre ca veut rien dire
Quand a greta elle ne dit rien elle ne fait que repeter
Le niveau des oceans dans le pacifique est stable (voire le travail de virginie duval aussi membre du giec)
 

Clem

Member
#4
1901 a 2018..ca fait 118 ans..a l echelle terrestre ca veut rien dire
Quand a greta elle ne dit rien elle ne fait que repeter
Le niveau des oceans dans le pacifique est stable (voire le travail de virginie duval aussi membre du giec)
1901 à 2018 c’est l’échelle de l’homme et c’est cela qui est inquiétant

donc si on résume, l’ONU, la communauté scientifique internationale, les médias, tout le monde se trompe, sauf vous et la vidéo youtube que vous avez regardé l’autre jour...

encore un complot, mais de qui cette fois ci ?

vivez dans le déni si ça vous chante, vous serez vous aussi impacté tot ou tard
 

McNulty

Fondateur
Membre du personnel
#5
1901 a 2018..ca fait 118 ans..a l echelle terrestre ca veut rien dire
Quand a greta elle ne dit rien elle ne fait que repeter
Le niveau des oceans dans le pacifique est stable (voire le travail de virginie duval aussi membre du giec)
soit vous êtes un splendide troll, soit... rabattez vous sur ceci :

1569763857344.png
 
Haut