Les vélos Ofo interdits jusqu'à nouvel ordre à cause d'un manquement aux régulations

McNulty

Fondateur
Membre du personnel
#1
1550196949586.png


La licence du fameux géants du partage de vélo OFO vient d'être suspendue par le gouvernement Singapourien, et risque même d'être révoquée définitivement si l'opérateur ne se plie pas aux régulations d'ici un mois.

Suite à la mise en place d'une série de régulations en application depuis le 14 janvier, les opérateurs de vélos partagés avaient pour mission de se plier aux régulations dans les temps. Or, OFO n'a pas respecté ces nouvelles règles. Le gouvernement a fixé un ultimatum jusqu'au 13 février qu'Ofo n'a pas respecté. En conséquence, la licence est temporairement suspendue, et si l'opérateur ne se plie toujours pas aux règles, elle sera révoquée définitivement.

La Land Transport Authority (LTA) a suspendu la licence d'exploitation de l'entreprise chinoise de vélo en libre-service avec effet à compter d'hier, après qu'elle n'a pas respecté les exigences réglementaires.

En octobre de l'année dernière, l'entreprise assiégée s'était vu octroyer un permis d'exploitation d'une flotte de 25 000 vélos partagés en octobre, mais elle a demandé par la suite que ce nombre soit ramené à 10 000.

Le 15 janvier, LTA a lancé un ultimatum à l'Ofo, affirmant que l'entreprise avait enfreint de multiples exigences critiques, y compris le fait d'avoir trop de vélos déployés et de ne pas avoir mis en œuvre correctement le système de stationnement Quick Response-code, qui avait pris effet la veille, le 14 janvier.

La date limite du LTA était le 13 février, ce qui n'a pas été fait.
Source: Ofo's bike-sharing licence suspended over failure to meet regulations

Avec déjà de nombreux soucis de remboursements des cautions, Ofo ne va pas arranger son cas!
 
Haut